Tag

avis shampooings

Browsing

Zoom sur les shampooings, je rachète ou pas ?

 

En ce moment je suis en pleine remise en question concernant la routine soins de mes cheveux. Je trouve que depuis quelques temps, ma vénérable crinière a le poil en berne : elle fourche et regraisse anormalement vite, semble moins supporter mes shampooings habituels.

Je ne vais pas me la jouer souffre-douleur, je vais me débarrasser des produits qui ne me conviennent pas pour ne garder que le meilleur. Voilà une très bonne occaz pour y voir plus clair dans mon armoire, et pour vous faire un petit debrief à propos de mes produits.

 Avis shampooings Garnier, Timotei, Lavera

 

1- Le shampooing Ultra Doux à l’huile de monoï et néroli – Garnier

Le nom, la couleur, le packaging, jusque là, tout est parfaitement bien fait pour attirer la cliente. La preuve, ce flacon m’a fait envie au premier regard, alors qu’habituellement, quand je fais mes courses, je suis une vraie renarde ! Plantée devant le rayon, je retourne dix fois le produit avant de décider si je vais l’acheter. Parfois, au bout de 15 minutes, je fais même demi-tour dans le magasin parce que j’ai changé d’avis (oui je sais, ça craint… on ne rit pas, merci !)

Bref, tout ça pour dire que pour une fois, je ne me suis pas posée dix mille questions sur la composition du shampooing ou autre. Je l’ai acheté direct. Grosse connerie. Parce que même si le monoï et le néroli ça fait envie, ce produit, c’est du bullshit.

Ce shampooing “Ultra Doux” n’a de doux que le nom. Après la douche, j’ai la désagréable impression que mon cuir chevelu est irrité. Les jours suivants, la tête me démange. Quand on lit la composition du produit, on trouve du sodium laureth sulfate (détergent puissant suspecté d’être cancérigène) et du benzyl alcohol (alcool hautement irritant et allergène). Ceci explique cela….

> Je rachète ? Nooon !

 

2- Le shampooing Ultra Doux à l’amande douce et fleur de lotus – Garnier

Je vous vois venir, vous allez me dire “encore un shampooing Garnier !” Et bien oui, que voulez-vous, j’aimais bien cette marque, mais ça, c’était avant.

J’ai acheté ce produit car il est biodégradable et sa composition me semblait “correcte”. J’aime beaucoup son odeur, qui rappelle bien l’amande, mais mes cheveux regraissent très vite lorsque je les lave avec.

> Je rachète ? Non.

 

3- Shampooing brun intense – Timotei

Ce shampooing, formulé avec de l’extrait de henné, promet une chevelure brillante et toute en nuances. Un texte minuscule au bas de la description, que je n’avais pas vu au magasin (#achètestoiuneloupe ) précise toutefois que ce résultat n’est visible que si on achète l’après shampooing de la même marque. Hum… no comment.
J’ai utilisé ce shampooing SANS l’après shampooing, je ne peux donc pas parler des nuances. Ce produit lave correctement, mais une fois de plus j’ai l’impression qu’il irrite mon cuir chevelu.

> Je rachète ? Non.

 

4- Shampooing Lait Citron – Lavera

Ce shampooing est un produit de la célèbre marque allemande Lavera, connue pour son engagement dans le domaine du bio. Côté composition, donc, pas de souci. Se laver avec ce shampooing est très agréable, mais l’odeur est tout de même très particulière. On sent bien le parfum du citron ET DU LAIT, je pense que ça peut ne pas plaire à tout le monde. Dommage. Pour celles que ça intéressent, ce shampooing est vegan, comme la majorité des produits de la marque.

Shampooing Lavera Vegan

 

Je rachète ? Pourquoi pas, mais avec un autre parfum.

 

5- Shampooing sec Ultra Doux à l’extrait de citron – Garnier

Je ne vais pas trop m’attarder sur la description de ce produit, puisque je lui ai consacré un article ici. Une fois de plus la marque Garnier m’a déçue, et j’en suis bien désolée. Comme vous l’aurez compris, le divorce est consommé !

> Je rachète ? Non.

 

Et vous, avez-vous déjà testé ces produits ?