titre les vergetures

 

Le sujet d’aujourd’hui est un peu particulier, puisqu’il fait partie de ma rubrique « Vie de maman », rubrique encore assez peu développée (que celles que ça intéresse se rassurent, milles idées d’articles se bousculent dans ma tête et se concrétiseront bientôt !)

Comme le titre l’indique, nous allons voir aujourd’hui comment prévenir et lutter contre l’apparition des vergetures, ces marques disgracieuses qui nous concernent toutes, ou presque, puisqu’une personne sur deux est touchée, en particulier les femmes.

 

Les vergetures, qu’est-ce que c’est ?

Les vergetures sont des stries roses, qui blanchissent au bout de quelques mois, de longueur et d’épaisseur variables. Elles apparaissent sur les zones d’étirement de la peau (le plus souvent les hanches, les fesses, les cuisses et le ventre).

Elles apparaissent le plus souvent lors de prises de poids ou de chamboulements hormonaux :

    • Pendant la puberté, les changements hormonaux fragilisent l’épiderme
    • Suite à une prise de poids importante, la distension brutale de la peau la fait « craquer ».
    • Au cours d’une grossesse, période où les hormones sont « en ébullition » et où l’élasticité du ventre et des seins est mise à l’épreuve.
    • Lors de traitements à base de corticoïdes

 

Vergetures et grossesse

Comment limiter l’apparition des vergetures ?

Même s’il n’existe pas de recette miracle, certaines actions peuvent aider à limiter les dégâts.

  • On boit beaucoup d’eau ! : Boire de l’eau toute la journée préserve l’hydratation de la peau et donc son élasticité.
  • On privilégie une alimentation riche en vitamines A et C : ces vitamines boostent la production de collagène. On les retrouve dans le lait entier, le persil, les agrumes, les cerises, l’acérola…
  • On évite les longues expositions au soleil : on ne le dira jamais assez, le soleil assèche la peau, la fragilise et accélère son vieillissement !
  • On se supplémente en silicium : pour connaître les propriétés de cet oligo-élément, vous pouvez lire mon article Les bienfaits du silicium.

… et si malgré tout vous craignez de ressembler à un petit zèbre, n’hésitez pas à vous tartiner avec une bonne huile hydratante bio (huile de sésame ou de rose musquée par exemple).

 

Traitement contre vergetures

 Une huile végétale de qualité peut aider la peau à rester belle et souple. Appliquez-là de préférence le soir sous des vêtements foncés (certaines peuvent tâcher le linge clair)

 

Et pour encore plus de plaisir, vous pouvez également tester ma recette ci-dessous !

 

Beurre gourmand anti-vergetures 

Ingrédients :

– 40 grammes de beurre de cacao brut

– 30 grammes de beurre de karité non raffiné

– 20 grammes (ou 40 ml) d’huile de rose musquée

– 5 gouttes de vitamine E naturelle

Préparation :

Faites fondre les beurres à feu doux. Laissez la préparation refroidir quelques minutes avant d’ajouter l’huile de rose musquée et la vitamine E (ces ingrédients craignent les hautes températures.) Fouettez le tout énergiquement. C’est prêt !

Conseils d’utilisation :

Massez généreusement chaque soir les zones que vous souhaitez protéger (ventre, hanches, cuisses…) en veillant à bien faire pénétrer le produit.

Conservation :

Stockez votre beurre dans un pot bien propre à l’abri de la lumière et de la chaleur. Fabriqué dans des conditions d’hygiène optimales, il pourra se conserver environ 6 mois.

 

Si on vous conseille la Bio-oil, fuyez !

Vous avez sans doute déjà entendu parler de la Bio-Oil, une huile censée améliorer les problèmes de peaux et qui suscite depuis son arrivée des avis très partagés. Pour faire un article vraiment complet je ne pouvais (malheureusement) pas passer à côté.

Personnellement je ne vous la conseille pas DU TOUT !

Tout d’abord cette huile est loin d’être bio ! Afin de pouvoir être mise en vente en France la marque a du modifier (légèrement) son nom qui prêtait à confusion : pour le marché français, la Bio-oil est ainsi devenue la Bi-Oil. Tout de même ça commence mal, par un habile jeu de mots on voulait nous prendre pour des jambons et nous faire croire que cette huile était naturelle ! De plus la Bi-Oil est très grasse, comédogène et bourrée de produits douteux (perturbateurs endocriniens, dérivés de pétrole…)

 

Prenez soin de vous les amies, et à très bientôt ! ^^

 

5 Comments

  1. Tout à fait d’accord avec toi concernant la bi-oil, n’en achetez surtout pas !

  2. Coucou, oh la bio-oil oui comme tu dis à fuir. J’ai justement lu pas mal de chose positive sur la rose musquée et les vergetures, mais j’avais achetés un mini berlingot en début de grossesse et je n’ai pas supporté l’odeur, même avec une fragrance. Je vais peut être retenté avec celle de Revelessence car souvent je préfère leurs huiles a celle de AZ. Je ne connaissais pas non plus le silicium, j’ai vu ton article et je vais en parler à ma sage femme 🙂 Bonne journée

    • Elodie

      Ah c’est vrai que l’huile de rose musquée a une odeur un peu particulière, l’avantage c’est qu’elle est bien hydratante. J’avoue que pendant ma grossesse je n’ai jamais parlé du silicium à ma sage femme, mais si tu as confiance en elle alors pourquoi pas ? J’ai souvent été déçue par les médecins, qui trop souvent nous conseillent telle ou telle boîte uniquement parce qu’un commercial est venu les voir et a passé un contrat avec eux (le magazine Capital a récemment révélé que les labos gavaient les professionnels de santé de cadeaux pour avoir leurs faveurs, ça m’a dégoûtée !) Bref, du coup quand j’ai besoin de quelque chose je fais souvent mes recherches moi-même, le nez dans les compos ^^!

  3. Delphine Brilla Reply

    Ma pharmacienne m’a conseillé l’huile d’avocat, je teste en ce moment (pour ma première grossesse j’ai utilisé l’huile Weleda et je n’ai pas eu de vergetures, mais elle est chère !)

Write A Comment