Un anniversaire inoubliable

Quand on passe le cap des 30 ans, on n’a pas toujours la frite. 18 ou 20 ans, c’est cool, 30 ans c’est moyen. Le passage au chiffre 3 sonne pour certains (et certaines) comme une petite mort, la mort de la jeunesse insouciante et le passage très officiel dans la cour des grands. Oui oui vous allez me dire que tout ça c’est psychologique, mais peu d’entre nous échappe à ce genre de sentiments, mélange de mélancolie et de fatalisme.

Pour cette journée très spéciale, j’ai donc décidé de ne pas laisser le temps à mon chéri de se morfondre. J’ai voulu faire de ce moment un tourbillon exceptionnel dont il se souviendra longtemps, le sourire aux lèvres. Voilà déjà plusieurs mois que je prépare mon coup. ^^

Quelques semaines avant le jour J, j’ai le plus innocemment du monde proposé un séjour dans le sud, histoire de décompresser. Et, (j’ai fais ma petite moue hésitante, hihi !) pourquoi pas dans le Var, les pieds dans l’eau ? Les hommes refusent rarement un séjour au soleil, quel que soit l’endroit. Et heureusement pour moi, car tout avait déjà été réservé depuis longtemps !

Le grand jour arrive !

Le matin du jour J, alors que les valises étaient prêtes et que nous prenions notre petit déjeuner, j’ai annoncé à chéri, qui ne quittait pas son GPS, qu’il était inutile de régler le parcours jusqu’à Toulon puisqu’il était attendu ailleurs… sur un des plus prestigieux circuits d’Europe !

Passé quelques secondes de flottement, p’tit bout de chou a apporté à son père THE convocation.

Convocation stage de pilotage

Je m’attendais à des sauts, des cris de joie, une danse du ventre… bon ok j’exagère un peu ^^… mais non, chéri était comme sonné par la nouvelle, n’osant y croire. Dans quelques heures, il allait être au volant d’une voiture de légende, son rêve allait devenir réalité. Pour l’instant il fallait encaisser le choc.

C’est le sourire aux lèvres et la tête dans les nuages que nous avons pris la route, lui heureux comme un gosse, moi ravie de mon petit effet.

Le circuit du Castellet, appelé aussi circuit Paul Ricard, se situe dans le Var, au pays des cigales. Un lieu magique pour les amateurs de sports mécaniques, un peu à part, planté entre garrigue et mer (la Méditerranée n’est qu’à une vingtaine de kilomètres).

Nous avons été surpris par la sécurité du site. On ne rentre pas au circuit du Castellet en touriste, il faut montrer patte blanche. Passé le portail, où on nous donne des bracelets pour être bien identifiés, et quelques points de contrôle, nous sommes pris en charge par une équipe d’Oreca, le groupe qui gère les stages du circuit.

Après un petit briefing sympa qui regroupe tous les stagiaires de la cession, nous montons dans un bus qui va nous mener jusqu’au saint des saints : le cœur du circuit, où les belles cylindrées attendent déjà. Les yeux brillent, les (futurs) pilotes trépignent d’impatience. Tout le monde veut voir SA voiture.

Circuit du Castellet, Var

 

Stage au circuit du Castellet - Paul Ricard

Ferrari, Lamborghini, Audi, Lotus…. il y a en a pour tout les goûts. Je ne suis que spectatrice, mais je suis ravie de pouvoir profiter, à ma manière, de ces carrosses de légende. Ces voitures, qui coûtent souvent plus cher qu’une maison, sont de véritables oeuvres d’art. Elles semblent venues d’un autre monde. Un monde fermé, qui fait rêver.

Ferrari, circuit Paul Ricard

Le stage de pilotage se fait en présence d’un pilote professionnel, assis côté passager. Son rôle est d’expliquer et conseiller, mais en aucun cas « brider ». Le but est de prendre du plaisir, de goûter l’extraordinaire potentiel des machines, tout le monde le sait. Les tours s’enchaînent, les participants défilent. Je m’amuse à regarder leur tête à la sortie des voitures. Ils semblent tous « sonnés », béatement ravis. Évidemment tout est passé trop vite.

Après une pause à l’open bar, le petit groupe rentre sagement, des étoiles et des bruits de moteurs plein la tête. Chéri est sur un petit nuage, et je suis heureuse d’avoir pu lui offrir ce cadeau hors-norme, belle parenthèse dans une vie ou le travail tient habituellement une grande place.

En fin d’après-midi nous posons nos valises à l’hôtel Grand Prix, situé à quelques encablures du circuit. Ce sera l’objet d’un projet article…

 

Et vous, quelles seraient vos idées pour faire d’un anniversaire un jour inoubliable ?

5 Comments

  1. C’est super mignon !!! 🙂 Je t’avoue que je n’ai pas vraiment d’idée pour faire passer à mon homme un anniversaire inoubliable.. (la honte –‘ ) ; mais j’ai encore un tout petit peu le temps d’y penser, le sien est en janvier !

    Bisous 🙂
    Lily

  2. Très sympa, on a offert ce cadeau à mon beau frère qui est mécano mais sous forme de box ou il a choisit la voiture et le circuit. Il a adoré et a même repris des tours 🙂

  3. Elodie Reply

    @Lily : d’ici janvier, je suis sûre que tu auras trouvé le cadeau idéal ! Pourquoi pas en rapport avec la neige, si il aime ça ?

    @elomakeupaddict : merci pour ta visite, ça me fait très plaisir 😉 Oui c’est bien ça le problème de cette surprise, c’est addictif ! Une fois qu’ils y ont goûté ils ne veulent plus s’arrêter ! ^^

  4. Bonne idée!! Je vais d’ores et déjà creuser le sujet .. 😉

    Bonne soirée 🙂

    Bisous, Lily

  5. Hello, super idée ! tu t’es donnée beaucoup de mal mais ça semble valoir le coup !

Reply To Lily Cancel Reply